COMMISSAIRE : CAROLINA REIS

4 octobre – 12 décembre 2018

UN MOT DE LA COMMISSAIRE

« La troisième langue / The Third Tongue » est un événement de diffusion des arts médiatiques qui commencera par une projection de courts métrages, suivi d’une exposition en octobre et se concluera par une table ronde autour du sujet de la troisième langue en décembre.

La troisième langue est une langue qui surgit de la coexistence de deux langues. Cette langue ne peut qu’être parlée et comprise par les individus vivant en contexte bilingue et connaissant du moins partiellement les deux langues d’origine. Ce projet découle d’une recherche approfondie sur la production en art médiatique francophone, tout particulièrement les artistes francophones en situation minoritaire, avec un effort intentionnel de mettre de côté toute idée reçue sur les expressions artistiques, d’aller au-delà des catégorisations de disciplines, et d’adresser la question de l’identité et l’art francophone.


 

 1 – PROJECTION de courts métrages en co-présentation avec Vtape
4 Oct. 2018 – 18h30 – 19h30

suivie d’une séance de questions et d’un cocktail

ARTISTES : Lise Beaudry, Louise Bourque, Daniel Cockburn, Marie Dauverné, Jean-Marc Larivière, Maria Legault et Nadine Valcin
LIEUX : Bachir/Yerex Presentation Space, 401 Richmond Street West, Suite 440

Les personnes présentes à la projection recevront un bon de réduction pour les billets du Festival Cinéfranco, qui aura lieu du 5 au 13 octobre 2018.

PROGRAMME :

A little prayer (H-E-L-P)
Louise Bourque
8:00 2011
Des poussières de toi
Jean-Marc Larivière
4:00 2012
La Vie en Pellicule
Lise Beaudry
5:00 2008
Brother Tongue / Langue Fraternelle
Daniel Cockburn
15:46 2006
Marie Minou Miaou Miaou
Maria Legault
5:55 2008
In between / Entre deux
Nadine Valcin
8:00 2009
Les crevasses foisonnent de miniatures hérétiques / Crevasses abound in heretic miniatures
Marie Dauverné

8:18 2015


  2 – EXPOSITION de D. Taman Bradette et Marie Dauverné  
Du 6 octobre au 12 décembre

DATES D’EXPOSITION: 6 october – 12 décembre 2018
HORAIRE DE LA GALERIE : Jeudi à Samedi, 13h – 17h (ou sur rendez-vous)

D. Taman Bradette, Taxinomie, 2018
D. Taman Bradette, Taxinomie, 2018


VERNISSAGE : Samedi 6 octobre de 16h – 18h
En présence des artistes
LIEU : Le Labo, 401 rue Richmond St. Ouest / West, Studio 277, Toronto ON M5V 3A8

Image fixe de vidéo de Marie Dauverné
Image fixe de vidéo de Marie Dauverné

 

  3 –  TABLE RONDE ET ÉVÉNEMENT DE CLÔTURE : « La troisième langue / The Third Tongue »

Projection du court métrage documentaire « Francophone-hybride » de Jacquelyn Hébert.
Vendredi 7 décembre 2018 à 18:30
LIEU : Le Labo, 401 rue Richmond St. Ouest / West, Studio 277, Toronto ON M5V 3A8

Pour la clôture du projet de La troisième langue / The Third Tongue, ainsi que pour souligner le temps des fêtes au Labo, nous organisons une table ronde autour de la langue francophone en situation minoritaire, son originalité, ses singularités et multiples facettes. Pour cela, nous avons invité Dominique Denis et Jacquelyn Hébert à participer à la discussion qui sera modérée par Carolina Reis, la commissaire du projet.

Francophones, francophiles et anglophones sont les bienvenu·e·s à venir voir le court métrage de l’artiste franco-manitobaine Jacquelyn Hébert « Francophone-hybride » et à participer à notre discussion sur la langue et les identités et hybridations linguistiques.

La discussion sera suivie d’un cocktail pour célébrer les fêtes.

Image fixe "Francophone-hybride", Jacquelyn Hébert, 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 


À PROPOS DES ARTISTES 

LOUISE BOURQUE
Louise Bourque est une cinéaste acadienne canadienne-française qui a récemment déménagé à Montréal après 25 ans d’absence, dont une vingtaine aux États-Unis où elle a enseigné le cinéma. Ses films ont été projetés dans cinquante pays sur cinq continents et diffusés sur PBS et Sundance Channel aux États-Unis, ainsi que sur Radio-Québec au Canada et SBS en Australie. L’œuvre de Bourque a été présentée dans des musées du monde entier et dans de nombreux festivals internationaux. Au fil des ans, les films de Bourque ont reçu plusieurs prix et distinctions et elle a reçu de nombreuses bourses prestigieuses pour son travail.

MARIE DAUVERNÉ
Animal alpin transnational, je suis une vidéaste basée à Montréal. Je raconte de petites histoires sous forme de récits vidéographiques à saveur autofictive, pour tenter de déboulonner quelques tabous sur les relations, la famille, la sexualité, le colonialisme. Amatrice de sons, d’objets et d’images trouvés et de choses faites main, mes projets sont exposés dans des centres d’artistes depuis 2008 et font partie de sélections officielles de festivals de films émergents et internationaux d’Amérique et d’Europe. J’enseigne également les arts visuels au post-secondaire et offre des ateliers d’art communautaire.

EN SAVOIR PLUS : www.mariedauverne.com

DENIS TAMAN BRADETTE
Denis Taman Bradette est un artiste et un éducateur basé à Toronto et dans le Nord-est ontarien proche de Cochrane. À la maîtrise en arts visuels à l’Université d’Ottawa, Denis a créé des œuvres qui ont exprimé ses intérêts et ses explorations liés aux éléments, l’écologie queer, le temps, l’autobiographie et l’Anthropocène. Ces préoccupations continuent à l’intéresser. Denis a participé dans le programme Artiste en milieux éducatifs du Conseil des arts de l’Ontario pour plusieurs années. Il présentait des projets de médias-mixtes aux niveaux élémentaires, liés à l’autobiographie et à l’écologie. Denis travaille actuellement sur deux projets artistiques et éducatifs: la sensibilisation aux changements climatiques à travers l’art pour les élèves des systèmes scolaires ontariens appelée « Way-Station ». C’est un projet basé à Cobalt dans le Nord-est ontarien et à Toronto. La deuxième initiative est une galerie et un projet de production culturelle (en ligne et à Toronto appelé « Sa_te_lit »). Denis fait du bénévolat en forme d’ateliers artistiques chaque semaine dans un centre local d’accueil pour les sans-abris à Toronto.

JEAN MARC LARIVIÈRE
Jean Marc Larivière est né et a grandi à Hawkesbury, Ontario. Il a fait des études en mathématiques et en physique, à Toronto, avant de s’investir en écriture, en musique, au théâtre et au cinéma. Ses films, tant indépendants que pour l’Office national du film du Canada ont été projetés au Canada, aux États-Unis et en Europe. Il habite présentement à Ottawa.

LISE BEAUDRY
Lise Beaudry est originaire d’Earlton, un petit village près de la frontière du Québec et de l’Ontario. Son art s’inspire des loisirs traditionnels de la communauté franco-ontarienne dont elle est issue :  la pêche (y compris la pêche sur glace), camping, voyage et réunions de famille.  Ses œuvres photographiques et vidéographiques ont été présentées dans des centres d’artistes à travers le Canada : A Space (Toronto), Grunt Gallery (Vancouver), La Galerie du Nouvel-Ontario (Sudbury) et AXENÉO7 (Gatineau) aussi bien qu’à l’étranger:  États-Unis, Roumanie, Allemagne, et notamment aux Rencontres d’Arles en France.  Elle vit et travaille à Toronto, où elle enseigne à l’Université de Toronto à Mississauga dans le programme d’art et d’histoire de l’art.

DANIEL COCKBURN
Daniel Cockburn, écrivain / réalisateur, réalise des courts métrages et des vidéos depuis 1999; Entre film narratif et art vidéo expérimental, ils ont été projetés dans plus de 80 festivals et galeries à travers le monde.
En 2009, Pleasure Dome a présenté une tournée internationale d’une rétrospective de ses œuvres, et il était l’un des trois réalisateurs sélectionnés dans le cadre d’un appel mondial pour la résidence de réalisateur de six mois du DAAD à Berlin.
S’inspirant des précédents artistes / cinéastes contemporains tels que Miranda July July (Me And You And Everyone We Know), le long métrage de Cockburn You Are Here reprend les techniques et les concepts qu’il a perfectionnés au cours des dix dernières années et les travaille dans une structure cinématique complexe et unique.

JACQUELYN HÉBERT
Jacquelyn Hébert est une artiste multidisciplinaire dont l’œuvre émane d’un intérêt pour les récits historiques, culturels et imaginaires. Sa pratique artistique récente traite de la complexité de l’identité canadienne. En 2011, on lui a octroyé une bourse d’études supérieures du Canada Joseph-Armand-Bombardier du Conseil de recherche en sciences humaines (CRSH) pour financer son projet de recherche-création intitulé Francophone-hybride. L’œuvre de Jacquelyn touche principalement à l’installation et au documentaire expérimental et explore les différences entre nos attentes culturelles et la réalité de l’expérience humaine. Son travail lui permet également d’observer l’incidence des médias numériques sur le fait à la main, le trouvé ou l’obsolète.
https://www.jacquelynhebert.com/

MARIA LEGAULT
Maria Legault est une artiste de la performance qui s’est cachée dans des sacs en papier brun, épousé une poupée et farci des crevasses avec du glaçage rose. Son travail a été largement exposé, en particulier, à la Forest City Gallery, à Inter-Access, à la Galerie Sans Nom, à Mercer Union, à la Nuit Blanche, au Print Studio, au Rodman Hall, à la Saw Gallery, au Western Front et au 7a11d au au Canada, tout comme en Serbie pour la Biennale des Balkans et au festival de performance Castle of the Imagination en Pologne. En 2005, elle a reçu le «Best Emerging Artitst Award» aux Untitled Art Awards de Toronto, le People’s Choice Award de la Nuit Blanche en 2009 et des bourses du Conseils des arts de Toronto, de l’Ontario et du Canada.

NADINE VALCIN
Depuis plus d’une quinzaine d’années, Nadine Valcin scénarise, réalise et produit des émissions, des magazines pour la télévision et des documentaires. Parmi ses réalisations pour l’Office national du film du Canada, on retrouve les documentaires Black, Bold and Beautiful , Une école sans frontières et  À quand la justice.  En 2016, son court métrage expérimental  Heartbreak était un des 20 finalistes parmi plus de 1700 soumissions au premier TIFFxInstagram Shorts Fest du Festival international de films de Toronto. La cinéaste aborde aujourd’hui la fiction. Elle a réalisé trois courts métrages, scénarise présentement trois longs métrages de fiction et développe aussi une expérience de réalité virtuelle.

AVEC LE SOUTIEN DE : CONSEIL DES ARTS DE L’ONTARIO

Nous tenons à remercier le Conseil des arts de l’Ontario, un organisme du gouvernement de l’Ontario, de son aide financière.

CAO_Slider size_white-square-900x450

EN PARTENARIAT AVEC : VTAPE & CINEFRANCO

cinefranco 401x280Vtape