Pour souligner ce 15ème anniversaire, nous vous proposons de remonter le temps et de découvrir les origines du Labo.

Le Labo est né officiellement le 15 mars 2006 sous son nom incorporé Le Laboratoire D’art — Le Labo Inc et s’est installé dans le quartier de la distillerie à Toronto.

L’idée est née quelques années plus tôt en 2001, de la persévérance et de la vision du cinéaste et producteur Babek Aliassa, qui souhaitait doter les artistes francophones en quête d’expérimentation d’un espace de rassemblement et de création autonome à Toronto.

Dès 2001 et pendant trois ans, bénéficiant de l’appui du Bureau de regroupement des artistes visuels de l’Ontario (BRAVO), Babek a réuni ses collègues artistes autour de lui, Paul Walty et Joseph Muscat notamment, a organisé des réunions, a passé des jours et des nuits acharnés à développer et écrire le projet pour convaincre les bailleurs de fonds de son importance. Puis il y a eu l’obtention de deux subventions importantes : celle de la Fondation Trillium et celle de Patrimoine Canada, permettant de passer du rêve à la réalité.

À partir de 2004, ce fut le moment pour les artistes de prendre en main leur association et concrétiser ce qui avait été imaginé les années précédentes : création d’une identité visuelle et juridique, développement de projets et de collaborations, mise en place de formations, etc. 

C’est ainsi que notamment Nicole Croiset, Dominique Banoun, Alex Loukos, Joseph Muscat, Denis Leclerc, Marc Audette, Mireille St-Cyr et Dante Lacarde ont mis en marche le centre.

Le Labo a officiellement fait sécession par rapport à BRAVO en 2006 pour devenir un organisme autonome et officiellement incorporé, et depuis, il ne cesse de soutenir l’incubation, l’innovation, la création et la production en arts médiatiques à Toronto.