Appel à soumissions

Nouvelle date limite prolongée : lundi 30 septembre à minuit

Prog_mentorat_banner

Durée du mentorat : septembre 2019 à juillet 2020

Pour la saison 2019, Le Labo offre une opportunité de mentorat à quatre artistes de la relève dont deux pour les nouveaux arrivants et deux pour les personnes de la diversité culturelle (auparavant appelées minorités visibles). L’objectif de ce programme est de former une relève artistique qui représente mieux la population dont le dénominateur commun est la francophonie, et ainsi de solidifier la carrière des apprenti·e·s. Les participant·e·s bénéficieront d’un accompagnement professionnel dans la recherche, le développement, et la réalisation d’un film documentaire de court ou de moyen métrage. De plus, elles et ils auront accès au réseau professionnel du Labo, qui comprend non seulement la communauté francophone, mais qui maintient des liens solides avec la communauté artistique torontoise anglophone.

Ce programme est dédié aux francophones et francophiles nouveaux·elles arrivant·e·s et/ou issu·e·s de la diversité culturelle. Le Labo accueille les propositions des personnes s’identifiants à toute diversité de genres.

Conditions du programme :

  • Accompagnement professionnel pour la durée du programme ;
  • adhésion professionnelle au Labo valable pour un an ;
  • accès gratuit à la location d’équipement (valeur de location maximale de 2000 $) ;
  • l’hébergement et les coûts additionnels à la création des œuvres ne sont pas couverts
  • Frais d’inscriptions de 250$ pour les candidat·e·s sélectionné·e·s (Options de financement disponible)
    Le Labo encourage les candidats sélectionnés à faire des demandes de financement pour des frais supplémentaires et fournira des lettres d’appui au besoin.

Critères de participation :

Pour soumettre un projet, les artistes doivent remplir les critères suivants :

  • être francophone ou francophile citoyen ou résident du Canada ;
  • être un·e nouveau·elle arrivant·e au Canada (10 ans ou moins)
    ou
    s’identifier à la diversité culturelle ;
  • la soumission doit être rédigée en français.

Critères d’évaluation :

Les artistes seront évalués par les mentors selon les critères suivants :

  • Qualité de la soumission
  • Viabilité et impact de la proposition

Documentation à fournir :

  • Le formulaire d’inscription dûment rempli
  • Un curriculum vitae (Format PDF max. 3 pages)
  • Un texte vous décrivant (max. 300 mots)
  • Votre projet de film documentaire (max. 500 mots)
  • Facultatif : images ou vidéos de votre travail

Échéancier du programme :

  • Septembre 2019 : Annonce des résultats
  • Octobre 2019 : Premières rencontres avec les mentors
  • Novembre 2019 à avril 2020 : Mentorat et formations (recherches, planification de projet, financement, budgets, enregistrement sonore et tournage, montage vidéo…)
  • Avril à août 2020 : Tournage et montage
  • Septembre 2020 : Projection des films et présentation publique du programme

Pour soumettre votre candidature, veuillez remplir le formulaire ci-dessous avant la nouvelle date limite du lundi 30 septembre à minuit :

À propos des mentors :

Josiane Blanc
Passionnée par les enjeux sociaux et la rencontre de l’autre, Josiane Blanc croit fermement en l’importance d’utiliser les médias comme vecteur de changement. Sa polyvalence lui a permis d’occuper un large éventail de postes au Canada, en Europe, en Amérique du Sud et en Afrique, où elle a eu la chance de capter sur le vif la vie des gens qu’elle a croisés. En 2016, elle a développé et réalisé pour TFO Jeunes d’exception, une série de courts reportages. Sélectionnée pour le programme de mentorat des réalisatrices émergentes de Black Women Film! Canada en 2017 , le programme de producteurs émergents du DOC Institute de Toronto et lauréate du concours Tremplin de l’ONF en 2018, Josiane travaille à l’heure actuelle au développement de plusieurs projets documentaires et fictions afin de contribuer à donner la parole à certains groupes sous-représentés.

Andréa Cohen

Alex Loukos
Après des études de cinéma à Paris, Alex Loukos réalise un documentaire de création sur le langage cinématographique de Théo Angelopoulos (auteur de L’éternité et un jour, Palme d’Or 1998). Plus tard, son court-métrage L’homme d’à côté, une comédie « almodovarienne », fait son chemin dans les festivals et à la télévision.

En 2006 il devient l’un des membres fondateurs du Labo. Très engagé, il y explore de nouveaux outils et participe à des installations emblématiques en réalisant des vidéos expérimentales. En parallèle, il est aussi un monteur accompli travaillant sur plusieurs émissions et documentaires diffusés sur les antennes du Groupe Média TFO, Radio-Canada, TV5, ARTV ou à l’ONF. En 2015, son long-métrage documentaire indépendant Sur les traces de Padejo fait sa première publique lors de la Semaine de la francophonie à Toronto avec le soutien de CinéFranco. Il travaille maintenant sur des scénarios de film de long métrage. Avec son court-métrage « Périls » dont la sortie est prévue en automne 2019, Alexandre Loukos retrouve sa passion du cinéma et développe maintenant des projets de long-métrage.

Nadine Valcin
Nadine Valcin une productrice, réalisatrice et scénariste primée. Elle réalise et produit des émissions, des magazines pour la télévision, des documentaires et des œuvres cinématographiques qui ont été diffusées à CBC, CBC News Network, TVO, W, Artv, Réseau de l’information (RDI), Société Radio-Canada (SRC), TFO, ainsi que TV One et le History Network aux États-Unis.

Parmi ses réalisations pour l’Office national du film du Canada, on retrouve les documentaires Black, Bold and Beautiful , Une école sans frontières et À quand la justice. En 2016, son court métrage expérimental Heartbreak était un des 20 finalistes parmi plus de 1700 soumissions à l’édition inaugurale du TIFFxInstagram Shorts Fest du Festival international de films de Toronto. La cinéaste aborde aujourd’hui la fiction. Elle a réalisé trois courts métrages et développe présentement deux longs métrages de fiction ainsi que Les fantômes de la mémoire, une expérience de réalité virtuelle sur l’histoire oubliée de l’esclavage au Canada.

Nadine est récipiendaire de nombreux prix et subventions incluant deux bourses Chalmers de recherche artistique et le Drama Prize du National Screen Institute pour le court métrage bilingue Entre deux/In Between. Elle détient un diplôme professionnel en architecture de l’Université McGill et a participé aux ateliers Doc Lab, Women in the Director’s Chair et ceux du National Screen Institute. Elle était artiste-en-résidence à l’école de droit Osgoode de l’université York pour l’année académique 2015-2016 et la récipiendaire du DGC Ontario Mentorship 2016 – un programme de mentorat de Women in Film and Television (Toronto) et la Guilde des réalisateurs du Canada.